Suggestion de livre
 

Le Rock'n'Roll  technique
de danse et pratique

 
un livre Rolland Éditions

Dernières mises à jour
1105
écoles recensées
Dmm tango
Marseille (13000-F)
Dansons
Blois (41000-F)
Danse du coglais - saint brice danse
Fougères (35300-F)
La maquina tanguera
Toulouse (31000-F)
Evydanse
Challans (85300-F)
 
École ou asso, pour saisir un événement ou un stage
identifiez-vous :





Mot de passe oublié ?
Un problème d'identification ?
=>Accueil
 
Consultation
Parcours géographique
Sélection selon les danses
Liste alphabétique
Recherche par mots-clés
Événements (stages, soirées...)
Annonces de partenaires
Petites annonces
Articles et dossiers
Forums de discussion
 
Saisie
Proposez une école/asso.
Annoncez stages, soirées, spectacles, etc.
Recherchez un/une partenaire
Créez une petite annonce
 
 
À propos du site...

Site associés :

Edition de livres
 

Informations sur
la danse de loisir

Pourquoi la "danse sociale" ?

Introduction

On entend bien souvent des termes comme "danses en couple", "danses de bal", "danses de société" ou encore "danses à deux" pour qualifier les danses pratiquées lors des soirées, mariages, etc. Mais que se cache-t-il derrière ces termes différents ?

Définitions

Essayons de décortiquer ces termes... La danse à deux c'est le fait de danser... à deux tout simplement (La Palisse n'aurait pas dit mieux !). Deux êtres dansent sur une piste non pas à côté l'un de l'autre ni indépendamment. Ils dansent ensemble, l'un avec l'autre. Mais cela implique-t-il forcément de danser l'un dans les bras de l'autre ? Pas forcément. Pensons à Fred Astaire et Ginger Rogers qui dansaient à deux mais finalement assez peu enlacés par rapport aux séquences de duo mémorables qui les ont rendus populaires.

La danse en couple semble déjà un cran au-dessus de la danse à deux. La notion de couple a en premier lieu un caractère de lien fort (associé au mariage bien souvent) dans l'esprit commun. Aussi naturellement l'expression "danse en couple" implique-t-elle le fait de danser enlacés. On imagine tout de suite Clark Gable et Vivien Leigh dansant en soirée mondaine dans "Autant en emporte le vent".

La danse de bal caractérise plus le lieu où l'action se déroule voire même un esprit particulier. Le bal c'est un lieu où l'on va pour danser au premier abord, mais c'est aussi un lieu où l'on rencontre des gens et où l'on peut lier connaissance. Dans un bal une personne invite une autre personne à danser, même si elles se connaissaient pas quelques instant plus tôt. Au bal on danse en couple évidemment (valse, etc.), mais on peut aussi danser en groupe (madison, twist, etc.). Parmi les différents type de bals, on trouve le bal musette, le bal de mariage, etc. Pour aller au bal, on se fait belle, on se fait beau car on veut danser et inviter (ou être invité) avec succès...

Dans l'expression "danse de société", il y a deux mots essentiels : danse et société. Un peu comme au bal, on pratique la danse avec les autres, en société. On ne se limite pas seulement à deux individus qui dansent. C'est tout l'ensemble des danseurs de la salle qui est prise en compte. Il est sous entendu que la relation avec son partenaire de danse est très forte, mais le fait de changer de partenaire au fil des morceaux est également inclus. Quand on pratique les danses de société, on fait partie d'un groupe ouvert de personnes ayant une activité (ou une passion) en commun : la danse à deux ou en groupe.

Il reste une expression que les Français utilisent peu : "danse sociale", contrairement aux Canadiens francophones. On y sous-entend facilement les mêmes caractéristiques que l'expression "danse de société". Mais l'aspect loisir est plus marqué tout comme l'aspect "être ensemble". On ne se limite plus à une société (au singulier) mais on étend le concept à tout ce qui y ressemble, à tout ce qui est social.

Danses sociales

Il semble clair que "danse sociale" couvre le champ le plus large de toutes les expressions que nous venons de passer en revue. La danse sociale recouvre ainsi :
  • les danses swing (rock, lindy-hop, boogie-woogie, etc.) ;
  • les danses rétro (valse musette, paso-doble, java, etc.) ;
  • les danses latines (cha-cha-cha, rumba, salsa, etc.) ;
  • les danses standard européennes (valse viennoise, quickstep, slow-fox, etc.) ;
  • les danses en ligne (twist, madison, etc.) ;
  • les autres non classées (slow, etc.).
Ce sont toutes ces danses qui donnent l'ambiance d'une soirée et qui font d'elle un moment où l'aspect relationnel (et donc social) entre les individus danseurs est particulièrement important. En outre, il faut ajouter que les personnes assises sur le bord de la piste participent tout autant à l'ambiance de l'ensemble.

Conclusion

Voilà donc en quelques mots ce qui justifie que l'on utilise le terme "danse sociale" plus que les autres quand on parle de danse comme nous le faisons ici... Depuis la nuit des temps, la danse est un phénomène social et dont les origines sont profondément encrées dans la vie de groupes d'individus rassemblés autour d'un même sujet.

Et voilà également pourquoi un site Internet portant le nom de DanseSociale.org a été créé...

Recherche rapide



 

Site édité par Ch. Rolland éditions - pour toute information vous pouvez nous contacter via : le formulaire.
Conformément à la loi les informations personnelles saisies sur ce site restent confidentielles. Vous pouvez y avoir accès sur simple demande.